.
SociétéClimatiserServicesProduitsPompes à ChaleurPiscinePlan du Site
votre bilan thermique

Des économies assurées
Le rôle de la pompe à chaleur, à l'instar de la chaudière classique, est de chauffer si ce n'est que le rendement est incomparablement meilleur. Une chaudière va restituer 100% de sa consommation en chaleur, alors que la pompe à chaleur va restituer jusqu'à 450% de sa consommation. Les économies sont assuremment garanties.


Principe de la pompe à chaleur
Une pompe à chaleur prend de la chaleur gratuite, à basse température, présente dans l’environnement (eau, air extérieur, sol), et la concentre à un niveau de température plus élevé afin de l’utiliser pour le chauffage. La pompe à chaleur utilise pour cela de l’électricité, mais comme elle exploite une source de chaleur externe, ce type de système a une consommation d’énergie nettement moins élevée qu’un système conventionnel de chauffage, comme une chaudière électrique ou à combustible fossile. Un système standard de pompe à chaleur produit 3 kWh de chaleur par kWh d’électricité consommé.

Rendement de la pompe à chaleur
Le rendement d’une pompe à chaleur, ou sa capacité de transformer une énergie de haute valeur en chaleur dans certaines conditions de fonctionnement, est exprimé par le COP (Coefficient de Performance). Le COP exprime le rapport entre la puissance thermique produite par la pompe à chaleur et la puissance électrique fournie par le compresseur ; il doit être le plus grand possible. L’efficacité est fortement liée à l’élévation de température, c’est-à-dire l’écart entre la température d’évaporation et de condensation. Plus l’élévation de température est faible, plus le COP est élevé. Vous obtiendrez donc les meilleurs rendements lorsque la pompe à chaleur peut utiliser une source de chaleur ayant une température suffisamment haute et stable, et que cette chaleur peut être fournie à un système de chauffage qui demande une température plutôt modérée. Le rendement d’une pompe à chaleur durant une saison entière est exprimé par le SPF (Facteur de Performance Saisonnier), qui exprime la relation entre la quantité annuelle de chaleur émise par la pompe et la quantité d’énergie absorbée par le compresseur.

Pompe à Chaleur